Page content

Sondage annuel : les Canadiens croient que les anciens combattants ont de la difficulté à trouver des emplois civils à la fin de leur service militaire

November 08, 2015

Selon un sondage mandaté par Commissionnaires, deux tiers des Canadiens croient que la recherche d’un emploi civil après le service militaire a été difficile (21%) ou assez difficile (45%) au cours des cinq dernières années. Ce sondage annuel réalisé par la firme Nanos indique également que 75 pour cent des répondants croient qu’il incombe principalement au gouvernement fédéral d’aider les anciens combattants à trouver des emplois, par rapport à 5 pour cent qui croient que cette responsabilité relève principalement du secteur privé.

« Étant donné que Commissionnaires embauche des anciens combattants chaque année, nous comprenons parfaitement les défis auxquels ils sont affrontés. Nous soutenons sans réserve les initiatives du gouvernement visant à aider les anciens combattants et nous souhaitons que les programmes soient renforcés. Toutefois, compte tenu de l’ampleur du besoin, nous encourageons le secteur privé à emboîter le pas, a expliqué Bill Sutherland, président du Conseil d’administration national de Commissionnaires. À l’approche du jour du Souvenir, nous tenons à souligner que l’embauche et l’un des meilleurs moyens de rendre hommage aux anciens combattants et d’exprimer notre reconnaissance pour leurs sacrifices et leur service. »

Le sondage indique également une hausse du pourcentage de Canadiens qui croient que le soutien offert aux anciens combattants est insuffisant (42 pour cent, par rapport à 30 pour cent l’an dernier). Seulement 6 pour cent des répondants sont de l’avis que le Canada offre un soutien adéquat aux anciens combattants.

« Les anciens combattants acquièrent d’excellentes compétences en matière de leadership, ainsi qu’une formation et une expertise de pointe durant leur service militaire, a ajouté Bill Sutherland. Toutefois, malgré tout ce qu’ils ont à offrir au secteur privé, ils ont toujours énormément de difficulté à se trouver de bons emplois civils. Il est grand temps que cela change. »

Depuis 1925, Commissionnaires offre des emplois valorisants aux anciens combattants qui font la transition entre les Forces armées canadiennes et la vie civile. Avec 15 divisions et plus de 20 000 employés et employées aux quatre coins du pays, Commissionnaires est un chef de file national dans la fourniture de services de sécurité et l’un des plus importants employeurs d’anciens combattants du Canada.

 

La firme Nanos Research a mené un sondage double à composition aléatoire (lignes terrestres et téléphones cellulaires) auprès de 1 000 Canadiens âgés de 18 ans et plus entre le 20 et le 23 août 2015 dans le cadre d’un sondage omnibus. Des téléphonistes ont recruté les répondants par téléphone pour participer au sondage en ligne. La marge d’erreur d’un sondage aléatoire de 1 000 Canadiens est de ±3,1 pour cent, 19 fois sur 20

-30-

 

Au sujet de Commissionnaires

Commissionnaires est un chef de file canadien du domaine de la sécurité et le plus important employeur privé de vétérans. L’entreprise se fonde sur des valeurs militaires essentielles – dévouement, responsabilité, et esprit de mission – et compte un effectif de 20 000 employés aux quatre coins du pays. Commissionnaires offre une vaste gamme de services de sécurité : agents de sécurité professionnels, contrôle et surveillance, évaluations des risques et des menaces, application des règlements municipaux, identification et empreintes digitales, et formation en matière de sécurité. Cette entreprise sans but lucratif entièrement autofinancée refile environ 95 pour cent de ses revenus annuels à ses employés. Commissionnaires est au service d’une gamme variée de clients des secteurs public et privé.

 

Pour de plus amples renseignements ou pour demander une entrevue, veuillez contacter :

Mandy Chepeka

Communications et Marketing

Bureau national de Commissionnaires

Tél. 613-688-0714

mchepeka@commissionaires.ca

 

Abby Radovski

Consultante

Thornley Fallis Communications

Tél. 416 515 7517, poste 328

radovski@thornleyfallis.com